BREXIT : MODE D’EMPLOI
————-

Toutes les infos & nouvelles règles pour partir étudier ou travailler au Royaume-Uni après le Brexit.

Le 31 décembre 2020, le Royaume Uni a quitté l’Europe.
Bien sûr, le divorce était déjà bien entamé mais il est désormais réel et concret. Goodbye UK…snif…

Et maintenant, quelles vont être les nouvelles conditions d’entrée sur le territoire à partir du 1er janvier 2021 pour les européens et les suisses ?
C’est parti pour un petit résumé qui nous l’espérons vous sera utile !

brexit quelles consequences

VOUS SOUHAITEZ PARTIR FAIRE DU TOURISME AU ROYAUME-UNI ?

Rien ne change si vous souhaitez séjourner moins de 90 jours au Royaume-Uni. Vous n’aurez pas besoin de visa et la carte d’identité en cours de validité sera acceptée jusqu’au 1er octobre 2021 (puis passeport obligatoire). A noter qu’un séjour en tant que « visiteur » ne vous permet pas de travailler sur place.

L’EU SETTLEMENT SCHEME

Les autorités britanniques ont mis en place un statut de résident provisoire (pre-settled status) qui après 5 ans peut se transformer en résident permanent (settled status) pour les ressortissants européens et les membres de leur famille résidant au Royaume-Uni. Ce statut permet à ses bénéficiaires de continuer, après le 31 décembre 2020, à travailler, étudier et accéder aux prestations sociales et services du pays dans les mêmes conditions qu’aujourd’hui.

Pre-Settled : si vous avez séjourné de manière continue ou passé au moins 1 jour au Royaume-Uni entre juillet et décembre 2020, vous pouvez prétendre au «Pre-Settled» (résidence provisoire) et en faire la demande gratuitement sur https://www.gov.uk/settled-status-eu-citizens-families/applying-for-settled-status.
Vous devrez télécharger un justificatif de domicile (facture), justificatif de voyage etc..

Settled : si vous avez résidé de manière continue (c’est-à-dire sans absence du territoire de plus de six mois consécutifs par année) depuis au moins 5 ans, vous pouvez demander gratuitement le «settled status». Celui-ci vous donne un droit de résidence illimité au Royaume-Uni («indefinite leave to remain»). La demande doit être faite sur le site https://www.gov.uk/settled-status-eu-citizens-families/applying-for-settled-status.

Sachez que l’EU Settlement Scheme, qui concerne uniquement les ressortissants de l’UE accepte les candidatures jusqu’au 30 juin 2021 donc si vous rentrez dans la catégorie « Pre-Settled » ou « Settled », faites vite votre demande, cela vous permettra de vivre, étudier ou travailler au Royaume-Uni sans visa.
Vous pourrez ainsi candidater à notre programme HOTEL JOB (https://europractice.fr/hotel-job/) et à nos programmes d’études en Angleterre 🙂 sans avoir à demander et à payer un visa.

Dans le cas contraire, si vous ne pouvez pas prétendre au EU Settlement Scheme, vous devrez obligatoirement passer par la phase VISA que nous vous laissons découvrir ci-dessous… Allez c’est parti !

——————

VOUS PARTEZ ETUDIER L’ANGLAIS AU ROYAUME-UNI MOINS DE 6 MOIS ?

Pas beaucoup de changements sont à prévoir puisque vous n’aurez pas besoin de visa si vous souhaitez partir en séjour linguistique pendant moins de 6 mois.

Par contre, vous devrez obligatoirement présenter à l’immigration à votre arrivée sur le territoire, votre confirmation d’admission dans l’école de langue et la confirmation de logement, 2 justificatifs délivrés par votre établissement scolaire britannique via votre agence.

Vous ne pourrez plus être couvert pas votre carte européenne de santé donc vous devrez obligatoirement prendre une complémentaire santé pour accéder aux soins médicaux britanniques NHS, ce qui entraine des frais supplémentaires (voir https://europractice.fr/assurance-swt/ ou nous consulter)

A noter que la carte d’identité en cours de validité sera acceptée jusqu’au 1er octobre 2021 puis le passeport sera obligatoire.
Important aussi, vous ne pourrez pas faire d’extension de visa depuis le Royaume-Uni pour prolonger votre séjour.

Bon, en résumé pas super compliqué….

——————

VOUS PARTEZ ETUDIER L’ANGLAIS AU ROYAUME-UNI PLUS DE 6 MOIS ? 

Les choses se compliquent puisque vous aurez besoin du « Short Term Study visa » pour étudier la langue de Shakespeare pendant 6 à 11 mois.
Au même titre que les étudiants internationaux (hors Europe), vous devrez fournir certains papiers administratifs comme une confirmation of acceptance for study (CAS) délivrée par votre établissement scolaire. La demande de visa repose sur un système de points et se fait en ligne sur le site du gouvernement britannique.

Le prix du visa s’élève à £186 plus le paiement obligatoire du « healthcare surcharge » qui s’élève £470 pour avoir accès aux soins de la Sécurité Sociale britannique (NHS).

Bref, des coûts obligatoires qui viennent s’ajouter à votre séjour ☹

Le passeport est obligatoire et il est conseillé de faire la demande de visa au moins 3 mois avant le départ. Réponse sous 3 semaines.
Plus d’info sur https://www.gov.uk/visa-to-study-english 

A noter, vous ne pourrez pas faire d’extension de visa depuis le Royaume-Uni pour prolonger votre séjour.

——————

VOUS PARTEZ ETUDIER UN DIPLOME AU ROYAUME-UNI PLUS DE 6 MOIS ? 

Si vous envisagez de partir faire une année scolaire, une licence, un master etc…(tout séjour autre que linguistique), vous devez désormais demander un « Student visa ».

La demande de visa repose également sur un système de points et vous devrez atteindre 70 points pour l’obtenir. 50 points au total pour l’obtention de la confirmation of acceptance for study (CAS), le diplôme visé, le diplôme reconnu, le niveau d’études, le lieu d’études, 10 points seront attribués pour la maitrise de l’anglais, 10 points pour la capacité à subvenir à ses besoins financiers ou d’avoir un garant (justificatifs – frais estimés à environ £1000 par mois), divers points selon études et qualifications etc Le prix du visa s’élève à £348 plus le paiement obligatoire du « healthcare surcharge » qui s’élève £470 pour avoir accès aux soins de la Sécurité Sociale britannique (NHS).

Le passeport est obligatoire et il est conseillé de faire la demande de visa 6 mois avant le départ. Réponse sous 3 semaines.

Plus d’info sur https://www.gov.uk/student-visa

Dans tous les cas et quel que soit le séjour linguistique ou le visa étudiant demandé, vous n’aurez plus la possibilité de travailler pour arrondir vos fins de mois

——————

VOUS SOUHAITER TRAVAILLER AU ROYAUME-UNI ? (quelle que soit la durée)

Comme indiqué ci-dessus, si vous avez séjourné au Royaume-Uni en 2020 et que vous avez ou que vous allez demander votre statut pre-settled, vous n’aurez pas besoin de visa pour travailler.
Dans le cas contraire, les choses se compliquent grgrgrgrgr  c’est parti pour le petit explicatif !

Côté employeur : pour recruter un européen, il devra désormais obligatoirement devenir un employeur « sponsor », ce qui signifie qu’il devra payer un cabinet pour faire la demande de « sponsor », payer une licence entre £536 et £1476 selon le type d’entreprise (valable 4 ans) et enfin payer entre £21 et £199 par employé recruté…..donc il sera désormais couteux et difficile pour un employeur britannique de recruter un européen non qualifié….et bien sûr, il y a de fortes chances pour qu’il se tourne vers un recrutement national ☹

Côté candidat : pour obtenir un visa de travail, vous devrez comptabiliser 70 points dont 50 points obligatoires répartis de la manière suivante :

Job offer approved                               = 20 points
(contrat de travail obtenu par un employeur « sponsor »)
Baccalauréat ou équivalent ou plus  = 20 points
Anglais B1 min.                                     = 10 points

Les candidats devront obligatoirement justifier des 50 points ci-dessus indiqués.

Puis pour obtenir les 20 points de plus obligatoires à l’obtention du visa, il faudra que l’employeur rémunère à un certain niveau :

Plus de £25 600                                    = 20 points
Entre £23 040 et £25 599                  = 10 points
Entre £20 480 (min.) et £23 039     =   0 points

Ou

Il faudra postuler pour un emploi qualifié indiqué la liste « Job shortage occupation list » (ingénieur, IT, éducation, santé, thérapie, artiste, musicien, danseur, cuisine etc)

Voir liste complète : https://immigrationbarrister.co.uk/what-is-the-shortage-occupation-list-and-why-does-it-make-a-difference/       = 20 points

Ou

Faire son doctorat                                = 10 ou 20 points selon le lien du doctorat avec l’emploi.

Et en plus, le visa « skilled worker visa » est super cher (à partir de £610) !! et le « Health Surcharge » est obligatoire (environ £624 par an)

Voilà pour les informations pas faciles à digérer car elles ne vont pas nous faciliter la vie….

En choisissant le Brexit, le Royaume-Uni a décidé d’aller vers une immigration choisie… sans donner l’opportunité et la chance aux personnes sans qualifications de travailler et de réussir dans leur pays.
La motivation, l’enthousiasme et bien d’autres qualités & valeurs ne payeront plus dans le pays de James Bond…mais quel dommage…

—– SUPER IMPORTANT —–

Nous vous rappelons que les conditions de visa indiquées ci-dessus ne S’APPLIQUENT PAS aux personnes qui peuvent prétendre au statut « Pre-Settled » ou au « Settled » dans le cadre du EU Settlement Scheme (carte de résident temporaire qui permet de vivre, étudier ou travailler sans conditions de visa). Voir début du post.

Plus d’infos sur : https://francais-a-londres.org/t/settled-status-et-pre-settled-status-comment-lobtenir-brexit/10275

https://uk.ambafrance.org/BREXIT-ET-SETTLED-STATUS-29137

—– NOS CONSEILS —–

– Vérifier si vous avez besoin d’un visa sur https://www.gov.uk/check-uk-visa/y/france

– Si votre visa vous impose le paiement de la « Health Surcharge », vérifiez le montant sur https://www.immigration-health-surcharge.service.gov.uk/checker/Single

Après toutes ces news, Euro Practice reste à votre disposition pour toute information !