PARTIR AU ROYAUME-UNI AVEC LE BREXIT

Depuis le 31 janvier 2020, le Brexit est devenu une réalité : le Royaume-Uni a officiellement quitté l’Union Européenne. Quels sont les changements dus à cette décision ? Quelles sont les modalités pour continuer de séjourner, étudier, travailler ou vivre légalement dans le pays ?

2020 : PAS DE CHANGEMENTS POUR CETTE ANNÉE DE TRANSITION

Une période de transition a été mise en place depuis le 31 janvier 2020 jusqu’au 31 décembre 2020.

Cela signifie que le droit européen continue de s’appliquer jusqu’à la fin de cette période. Vous pourrez donc, tout au long de cette année, voyager, étudier et travailler au Royaume-Uni comme auparavant. Il faudra simplement vous munir d’un passeport ou d’une carte nationale d’identité en cours de validité. Aucun visa ne sera nécessaire.

Si vous souhaitez partir vivre au Royaume-Uni durant cette période de transition, vous pourrez vous installer dans les conditions prévues par la législation européenne sur la libre circulation.

Les autorités britanniques ont mis en place  le « settled status » pour les ressortissants européens et les membres de leurs familles. Vous devrez faire une demande « pre-settled status » si vous avez l’intention de rester au Royaume-Uni après la période de transition. Après cinq années de séjour régulier sur le territoire vous pourrez bénéficier du statut de résident permanent.

1/ Le « settled status » (statut de résident permanent)

Si vous résidez légalement au Royaume-Uni depuis au moins 5 ans (sans absence du territoire supérieure à six mois consécutifs par année) vous pouvez demander le statut de résident permanent (« settled status »). Ce statut vous permettra de rester indéfiniment au Royaume-Uni. Il vous autorise également à séjourner jusqu’à cinq années consécutives en dehors du Royaume-Uni sans perdre votre statut de résident permanent.

2/ Le « pre-settled status » (pré-statut de résident permanent)

Si vous résidez légalement au Royaume-Uni depuis moins de 5 ans vous pouvez demander le  pré-statut de résident permanent (« pre-settled status »), qui vous permettra de continuer à vivre sur le territoire en attendant de remplir les conditions pour obtenir le statut de résident permanent. Il vous autorise également à séjourner jusqu’à deux années consécutives en dehors du Royaume-Uni sans perdre les droits qui sont attachés à ce pré-statut.

La demande devra s’effectuer avant le 30 juin 2021 sur le site du gouvernement britannique, la procédure est simple et gratuite. Vous trouverez toutes les informations concernant la démarche à suivre ici.

2021 : LES RÉGLES DEPENDRONT DE L’ISSUE DES NÉGOCIATIONS EN COURS ENTRE L’UE ET LE ROYAUME-UNI.

À la fin de la période de transition, d’après les informations du gouvernement britannique, les ressortissants européens pourraient avoir l’obligation de présenter un visa pour les longs séjours. Pour les séjours courts, une ETA (Electronic Travel Authorization) pourrait être requise.

Les citoyens de l’union européenne souhaitant s’installer au Royaume-Uni en 2021, à la fin de la période de transition, ne pourront plus bénéficier de la libre circulation et devront bénéficier d’un visa comme les ressortissants des États tiers.

Aucune décision n’est encore fixe car cela dépendra de la législation britannique mais aussi de l’issue des négociations sur l’accord entre l’Union et le Royaume-Uni qui sont toujours en cours. Nous vous invitons donc à vous tenir informé de l’évolution des négociations en consultant le portail Brexit en pratique.

EN CONCLUSION :

  • Si vous êtes déjà en Royaume-Uni et que vous voulez y rester après 2020, demandez votre « pre-settle status »
  • Si vous envisagez de rester au Royaume-Uni après le 31 décembre 2020, demandez votre « pre-settle status »
  • Si vous partez au Royaume-Uni pour une courte période (entre maintenant et décembre 2020), vous n’avez rien à faire
  • Si vous partez sans savoir quand vous rentrerez, demandez votre « pre-settle status », on ne sait jamais !

Vous avez donc les réponses pour un départ en 2020. Par contre, si vous partez en 2021, rien n’est encore fixé. Pour autant, n’oubliez pas que ce n’est pas parce que le Royaume-Uni a quitté l’Union européenne que tout est fini.

L’Angleterre reste une pays rempli d’opportunités d’étude et de travail. Malgré le Brexit, les secteurs tels que l’hôtellerie, la médecine, etc. continueront à recruter du personnel. Les opportunités d’emplois ne vont pas diminuer, bien au contraire ! Et ce qui est sûr, c’est que le Royaume-Uni aura toujours besoin de travailleurs européens.

Ce sera bien sûr peut-être moins facile qu’avant mais il suffit de préparer votre voyage plus à l’avance. Il y aura peut-être aussi plus de démarches administratives mais vous pourrez continuer d’étudier et de travailler au Royaume-Uni. For sure !

Et puis don’t forget, Euro Practice sera à vos côtés pour vous aider et vous accompagner dans les démarches administratives.

Bye bye UK 👋😔